Estienne-d’Orves, rue d’ [1946].

<=place Sainte-Anne, =>chemin de Champfleury, vers le chemin de fer.
Ancienne rue de Champfleury débaptisée par ordre du gouvernement.

(1901-1941). Résistant. Né à Verrières-le-Buisson (Essonne) le 5 juin 1901, mort au Mont-Valérien le 29 août 1941. Honoré d’Estienne d’Orves, officier de marine, engagé dans la Résistance, fut trahi, arrêté, condamné à mort et fusillé par les Allemands. Il repose à Verrières-le-Buisson.

Maison-Blanche, rue de la [1892].

<= 138, rue de Courlancy, =>impasse vers le chemin de fer.
235 mètres de longueur.
Ancienne route de Bezannes.
On débaptisa, en 1930, la partie située entre le passage à niveau et la route d’Épernay, pour lui donner le nom de rue Cognacq-Jay. Le 22 décembre 1969 la rue de la Maison-Blanche fut débaptisée en l’honneur de Sylvain Consdorff. Cette décision ne reçut pas l’approbation de la préfecture et suscita plusieurs pétitions et réclamations des riverains. Elle reprit son nom en 1971.

Source J-Y Sureau dans La Vie Rémoise

 

CPA envoyée en 1924 - collection personnelle

La rue de Champfleury s'appelle maintenant la rue d'Estienne d'Orves

 

maison-blanche.jpg

Retour à l'accueil