La Quartier Maison-Blanche, avenue d'Epernay, conserva son caractère d'origine de cité-jardin jusqu'en 1950 où fut construite une première tranche de pavillons.  Les premiers immeubles collectifs de quatre étage apparurent à cette époque dans les secteurs rue de Dunkerque et rue de Normandie.

Les emplacements prévus pour la réalisation des équipements publics au coeur de la cité, ont été utilisés pour la construction de quatre tours réalisée en 1971 et 1972 qui sont tout à fait disproportionnées avec le reste de la cité. L'Office, devenue l'OPHLM, décida de donner au quartier les éléments structurants qui lui faisait défaut. Ainsi fut mis en oeuvre le centre commercial de la place de Lisieux en 1958 (notre photo), la Maison des jeunes et de la culture du boulevard des Bouches-du-Rhône et la résidence des personnes âgées de la rue d'Avranche en 1969.

On peut se poser la question : "Pourquoi des rues avec des noms de ville" ? Le maire de l'époque, Charles Roche, effectua une campagne de conférences à travers la France afin de collecter des fonds pour aider la reconstruction de la ville. Les rues du quartier portent les noms des villes, des départements et du Chili, où des Français immigrés avaient fait des dons.

Source et CPA : "Reims et ses Quartiers" de Michel Thibault, éditions Alan Sutton.

 

Qui pourrait nous renseigner sur les deux tours que l'on voit dans le fond, sur la carte postale, et qui ont disparu aujourd'hui ?  Est-ce que ce sont deux des quatre tours dont il est fait mention ci-dessus ?  

 

Liens : - "Quartier Maison-Blanche, Sainte-Anne, Wilson" sur Wikipédia   

             - "Quartier Maison-Blanche sur Wikimédia Commons"  (pour y voir des photos du quartier et des tours)

 

Selon nos lecteurs, il semblerait que ce soit les tours du quartier Wilson détruites à partir de 2002. (Voir les commentaires).

 

           

 

 

 

90-MB-Fami-MT-RA.jpg

 

 

 

MB-Fami-MT.jpg

 

 

Voici une carte postale de la place de Lisieux et de son centre commercial, vue des balcons des appartements situés au premier étage. Il n'a pas été possible de refaire l'avant-après, ne pouvant pas y accéder :

 

 

 

                                                                 MB-Fami1.jpg

 

 

 

Photo / Montage : Béatrice Keller

 

 

 

Retour à l'accueil