Drouet-d’Erlon, place [1849].

<= rue Condorcet, rue de Thillois, => boulevard Foch, boulevard Général-Leclerc.
365 x 42 mètres.
Ancienne rue de la Couture.

(1765-1844). Né à Reims le 29 juillet 1765, mort à Paris le 25 janvier 1844. Jean-Baptiste Drouet, fils et petit-fils de charpentiers, lui-même serrurier, fut engagé volontaire en 1792. Il servit dans les armées de la Révolution et de l’Empire. Il devint officier, général, maréchal de France, comte d’Erlon. Puis exilé et condamné à mort par contumace, il fut gracié par Charles X lors de son sacre en 1825. Lors de son exil, il devint brasseur à Munich où il a laissé une importante descendance dans l’aristocratie allemande. Revenu en France, il fut nommé gouverneur général de l’Algérie en 1834. Ce n’est qu’en 1843 qu’il fut promu maréchal de France, et non d’Empire, quelques mois avant sa mort. Il demanda à être enterré au Cimetière du Nord à Reims. Il eut des obsèques grandioses. Une armée de tapissiers vint de Paris décorer la cathédrale avec les tentures qui servirent quelques mois auparavant, aux obsèques du fils de Louis-Philippe, à Notre-Dame de Paris. Sa statue, due au sculpteur Louis Rochet, fut érigée sur la place, à hauteur de la rue de Châtivesle, et inaugurée le 28 octobre 1849. Pour ne pas nuire à la perspective de la nouvelle fontaine Subé, elle fut transférée le 31 juillet 1903 à l’angle des boulevards Victor-Hugo et Henry-Vasnier.

 

Carte envoyée en 1908 - collection personnelle

 

erlon-copie-1.jpgerlon2-copie-1

Retour à l'accueil