il apparaît aussi que le projet, à la veille de la guerre 14, d’un vaste « musée historique rémois et champenois » (archéologie, ethnographie, mobilier, gravures et plans de Reims …) était sur le point d’être enfin réalisé au palais du Tau, à proximité immédiate et de la cathédrale et du musée des Beaux-arts, inauguré dans l’ancienne abbaye Saint-Denis en 1913 . Ce nouveau musée municipal , favorisé par les changements immobiliers dus aux lois de séparation entre les Églises et l’État (1905 et 1907), a été voulu par le maire ( de 1908 à 1919) J.-B. Langlet et par H. Jadart, « conservateur de la bibliothèque et du musée de Reims ». Ce dispositif idéal et la création, tant attendue depuis la modernisation urbaine de 1850-1900, d’un « grand musée rémois » des cultures matérielles ont été anéantis, et pour toujours, par le bombardement et l’incendie de la cathédrale et du palais du Tau le 19 septembre 14.

 

En savoir plus : Un grand musée historique rémois anéanti avant d'avoir existé par JJ Valette

 

La prise de vue n'est pas exactement la même, le photographe de l'époque devait être à un étage ou sur les ruines de l'Hôtel du Lion d'Or de l'époque. La carte postale ancienne n'est pas précisemment datée, elle n'a pas voyagée  et n'a donc pas de timbre.

Collection personnelle

Voir un autre angle de prise de vue

 

tau.jpg

tau2.jpg

Retour à l'accueil