Situé sur les Hautes Promenades, en contrebas de la perspective du Monument aux morts, le Monument aux martyrs de la Résistance et de la Déportation a été inauguré le 8 mai 1955.
Il est constitué d'une énorme dalle en granit de Bretagne de 9 mètres sur 6,5 mètres, portant la simple inscription en lettres de bronze d'un mètre : « À la Résistance ». De chaque côté du monument, deux dalles latérales (non visibles sur la photo), disposées sur des talus engazonnés, portent les noms des Rémois victimes de la répression nazie. 

Au cours de la cérémonie d'inauguration du monument, le général Ganeval  a déposé une urne contenant des cendres recueillies dans les fours crématoires des camps de concentration de Mauthausen, Flossenbürg, Bergen-Belsen et Neuengamme, dans une niche aménagée dans la dalle centrale.

Ce monument est l'oeuvre de l'architecte Rémois : Louis Sollier    

Source : crdp.fr/cndp-reims  

 

Relevé des noms sur Mémorial-Genweb  

Liens : Reims-Tourisme 

 

CPA : collection B. Keller, datée du 24 juin 1970    

 

Resistance-BK.jpg

 

 

La position nettement en hauteur du photographe de l'époque ne permet pas un montage-photo. Sur la photographie actuelle, le Monument aux Morts est partiellement dissimulé par les camions des forains qui étaient installés sur les Promenades.

 

 

Retour à l'accueil