Cette partie de la ville entre la cathédrale et le quartier des laines a tellement été bombardé qu'il n'a jamais été reconstruit et a finalement été transformé en terrain de sport.

Cette image n'est pas une carte postale mais une photographie

Saint-Symphorien, rue.

<= 4-6, rue Eugène-Desteuque, => 5, place Godinot.
Anciennes rue Saint-Symphorien et rue du Bois-de-Vincennes, qui furent réunies en 1841.

L’église Saint-Symphorien se trouvait entre les actuelles rues Saint-Symphorien et des Trois Raisinets ; elle aurait été érigée à la place d’une chapelle édifiée par saint Sixte, premier évêque de Reims. Celle-ci fut reconstruite vers 314 par l’évêque Bétause qui y transféra le siège épiscopal. La façade de l’église datait d’avant 1100, de même le beffroi qui était très haut et servait de tour de guet. Le chœur était gothique, une riche mosaïque garnissait le sol. L’église fut démolie à la Révolution.

Source : Jean-Yves Sureau dans La Vie Rémoise

 

St-symphorien.jpg

Retour à l'accueil