Conçu par l'architecte Narcisse Brunette et inauguré en 1867, le Cirque constituait à l'époque une véritable curiosité par sa conception et par son élégante architecture.

Pendant plus d'un siècle, il accueillit toutes sortes de manifestations : concerts (avec Johann Strauss lui-même qui vint diriger en 1867 l'ouverture de "Tannhäuser"), spectacles de cirque, conférences, cinéma (dès 1896), la boxe avec de grands champions comme Marcel Thil, le catch, les meetings politiques...

Dans les années 1970, il fut sérieusement question de démolir ces vestiges d'une autre époque abandonnées aux mousses et au salpêtre.

Heureusement il se trouva des hommes qui s'opposèrent résolument à la destruction du Cirque.  

Parmis eux : Marcel Néouze, administrateur d'une nouvelle "Association  pour la sauvegarde et la rénovation des cirques stables de France". "Ce monument, disait-il, est incontestablement l'un des plus beaux, sinon le plus beau des six cirques en dur qui existent encore en France".

Après des années de travaux, le Cirque, qui peut recevoir 1 330 spectateurs, a retrouvé sa vocation originale de salle de spectacle polyvalente, notamment avec l'implantation du Centre National Art et Technologie.

Source : "Reims un siècle d'évènements 1900-2000" de Daniel Pellus, éditions Fradet.

 

CPA : collection Pierre Fréville 

 

 

Cirque1-PF.jpg

 

 

 

02-Cirque1-PF-RA.jpg

 

 

Photo / Montage : Béatrice Keller

 

 

Retour à l'accueil