Reims n'a pas été seulement, au début du XXe siècle, le berceau de l'aviation. Elle a été aussi, un peu plus tard, la capitale mondiale du sport automobile, avec un circuit que Maurice Trintignant (oncle de l'acteur Jean-Louis Trintignant) a décrit lui-même comme "le plus grand circuit du monde et le plus rapide" : le circuit de Reims-Gueux.

L'aventure a commencé au lendemain de la guerre de 1914-1918, lorsque plusieurs clubs organisaient déjà des courses pour "engins mécaniques", ces curieux engins que l'on appelait aussi automobiles.

A Reims, il y a quelques mordus, comme Raymond Roche, personnage pittoresque et truculent, plus connu sous le nom de Toto Roche. Ils organisent une première course en 1925 sur un circuit tracé autour de Beine.

Mais c'est en 1926 qu'un circuit plus performant est réalisé autour du village de Gueux. L'année suivante, le circuit a déjà la réputation d'être le plus rapide du monde.

Pendant quatre décennies tous les Grands du sport automobile vont se succéder à Reims : Etancelin, Chiron, Wimille, Sommer, Ascari, Moss, Fangio, Hawthorn, Trintignant, Brabham, Mac Laren, Beltoise, etc... qui vont participer aux Grands Prix de la Marne, puis aux Grands Prix de l'Automobile-Club de France et aux fameuses Douze Heures de Reims. Les moyennes vont s'améliorer au fil des années pour passer de 114 km/h de Lescot en 1926 au 219 km/h réalisés par Cevert en 1969 lors des Trophées de France F2.

Et puis en 1969, pour de raisons de "non mises en conformité aux règles de sécurité", les courses sont supprimées. Le circuit cesse toute activité... Beaucoup souhaiteront sa renaissance. Mais la mise aux normes pose de tels problèmes, et suppose un investissement financier si important que le projet est abandonné.

Source et photo N&B : "Reims Un Siècle d'Evènements 1900-2000" de Daniel Pellus, éditions Fradet.

 

Aujourd'hui, sous l'impulsion de l'association des Amis du Circuit de Gueux, les infrastructures encore existantes du circuit sont peu à peu rénovées. Les objectifs de cette association :

- Entretenir la Légende du Circuit,

- Sauvegarder les infrastructures et plus particulièrement le bloc Habitat,

- Accueillir sur le site les véhicules anciens avec tous les amoureux du circuit.

 

Le Circuit Automobile de Reims-Gueux

.

Le Circuit Automobile de Reims-Gueux

.

Retour à l'accueil