Le 12 septembre 1914, marque la fin de la Première Bataille de la Marne (commencée le 6 septembre 1914).

Au cours de cette première bataille décisive, les troupes franco-britanniques réussissent à arrêter puis repousser les Allemands.

Reims occupée depuis le 3 Septembre par l'ennemi, est alors libérée. Mais les Allemands s'accrochent aux forts situés à l'Est de la ville et édifiés trente ans plus tôt. De là ils bombardent à vue durant quatre ans.

 

Le Café des Sportsmen situé Avenue d'Epernay se retrouve sous le feu des obus. Sous le souffle de l'explosion, une chaise se fige entre les lattes du plafond. Elle y est toujours.

En 1914 on en fit le symbole de la victoire (provisoire) de la victoire française sur les Allemands.

Ce café bien connu s'appelle aujourd'hui : "La Chaise au Plafond".

 

Quelques jours plus tard, un obus de 75 percute une maison de la rue Saint-Pierre-les-Dames. Une autre chaise ira se ficher dans le plafond, mais on en parlera beaucoup moins et la maison disparaîtra dans les bombardements des jours suivants.

 

Sources

-  CPA : Bosco Djoukanovitch.

-  "Reims Il y a 100 ans en CPA" d'Olivier Rigaud, Ed Patrimoines Médias. 

-  http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Pages-d-aujourd-hui-actualites-14-18commemorations/Presse/legendaire-chaise-bistrot-sujet_755_1.htm  

-  http://www.quartier-croix-rouge.info/spip.phppage=walma&id_article=144&pas=1&textforum=x&grande=3#doc886

 

ChaisePlaf1-1ChaisePlaf2

 

 

Voilà ce que l'on peut voir sur la façade du café actuel : 

 

                                                                                       ChaisPlaf3

 

 

 

 

Retour à l'accueil