Le Conseil de ville acheta en 1499 un bâtiment sur la place du marché-aux-chevaux car avant il se réunissait en différents lieux. Cet édifice se révéla trop étroit et l'idée d'en construire un était limitée par le manque de fonds. Le remboursement de sa dette de 22 000 livres par le duc de Guise permit la réalisation du projet.

Le lieutenant des habitants Nicolas Lespagnol posa la première pierre de l'édifice le 18 juin 1627, il fut construit par Jean Bonhomme architecte en la ville. La première aile rue des Consuls, l'actuelle rue du général Sarrail, est rapidement livrée et le Conseil y siégea à partir de 1628.

 

La façade fut inauguré en 1636 par Claude Lespagnol, frère du précédent. Elle fut achevée en 1823 par la construction de la tour d'angle.

 

En 1863, l'érection de l'hôtel de ville reprend avec les deux dernières ailes sous la conduite de Narcisse Brunette et de son frère Nicolas, l'ensemble fut inauguré en 1880.

 

Il brûla le 3 mars 1917 lors de la Première Guerre mondiale et fut reconstruit ; les premiers travaux commencèrent en 1924, sous la férule de Bernard Humbold qui était Architecte en chef des monuments historiques et avec les architectes Roger-Henri Expert et Paul Bouchette, les sculptures étaient confiées au sculpteur rémois Paul Berton ; Gaston Doumergue alors président de la République l'inaugura le 10 juin 1928.

 

Alors que le bâtiment accueillait un musée, les archives, la Caisse d'épargne, une bibliothèque, le tribunal ou la police et la Chambre de commerce, selon les époques, actuellement il est dédié aux services municipaux qui s'édentent de par la ville en annexes et autres services décentralisés (voirie, espaces vert, police municipale...). [Source Wikipédia]

 

hotel-ville-a.jpg hotel-ville-b.jpg

Retour à l'accueil