Place Stalingrad - baptisée en 1946. Ville de Russie, actuelle Volgograd. La rue a été baptisée en référence à la terrible bataille de la 2ème guerre mondiale du 23/07/1942 au 03/01/1943. Elle fut un tournant dans la guerre et une des plus sanglantes. C’était la première grande défaite de l’armée allemande qui amena leur retraite jusqu’à Berlin. Une seule maison était restée debout (un moulin). En comptant les civils, il y eut entre 1 et 2 millions de morts. Le corps d’armée du maréchal Von Paulus capitula en perdant 400 000 hommes (90 000 prisonniers seulement.) Une immense statue de la « Mère Patrie », 85 mètres de haut, a été érigée sur la berge, sur la colline de Mamayev Kunzan. La coutume veut que tous les bateaux qui naviguent sur la Volga ralentissent à son niveau et que l’on jette des fleurs dans le fleuve, ce qui se fait encore actuellement.

Nom précédent : Magdeleine, place de la (créée en 1924). L’église Sainte Marie-Magdeleine fut construite à la fin du 14ème siècle car l’extension entre Couture (quartier de la place d'Erlon) et Vesle nécessitait l’implantation d’un lieu de culte. Elle a été démolie à la Révolution, en 1794. Elle était de construction simple ; un dicton disait "à la Madeleine la pauvreté". Elle se trouvait à l’angle des rues Bacquenois et de la Magdeleine, tout près de la place. En 1521, François 1er fonda la foire de la Magdeleine sur la place pour la vente des produits des fermes de la région. [Source JC Thuret, Rues de Reims]

 

vesle-stalingrad-1avesle-stalingrad-1b

Retour à l'accueil