Cette carte postale qui a certainement été prise au lendemain de la Première Guerre Mondiale montre la place Saint-Anne avec les dommages subis par les bombardements.

La rue de Champfleury s'appelle aujourd'hui rue Estienne-d'Orves (à gauche). A droite c'est la rue de la Maison-Blanche avec les rails du CBR. 

Entre les deux, la maison est aujourd'hui occupée par une agence du Crédit Agricole. Et c'est Monsieur Belarbi qui est propriétaire de la "Pharmacie Sainte-Anne" à droite sur la photo actuelle.

Les rails qui s'arrêtent devant le café "le Saint-Anne" (à gauche) et dont l'enseigne est aujourd'hui "le Bergerac", marquent le terminus de la ligne C du tramway : Neufchâtel-Faubourg Fléchambault. Vous remarquerez l'arrêt original des rails où rien n'est prévu pour stopper le wagon.    

CPA : Bosco Djoukanovitch

Quelques sources empruntées à Michel Thibault "Reims et ses Quartiers", Ed Alan Sutton.

 

 

PlaceStAnne1.jpgPlaceStAnne3 

Retour à l'accueil