Rœderer, boulevard Louis [1877].
<=boulevard Joffre (Gare SNCF), => 2, avenue Brébant.
Ancien boulevard du Chemin-de-Fer qui commençait autrefois place de la République. La partie haute jusqu’à la gare fut débaptisée en 1931 pour honorer la mémoire du Maréchal Joffre.
1170 mètres de longueur, en 1929.
Joffre, boulevard [1931].
<= 8, place de la République, => 2, boulevard Louis-Roederer.
Ancien boulevard Louis-Roederer dont on débaptisa la partie entre la place de la République et la Gare, pour répondre au vœu de l’Union des Sociétés d’anciens militaires de Reims. On voulut donner un sens symbolique à cet emplacement qui était en parallèle avec le boulevard Foch et qui tous deux aboutissaient, sur la place de la République, au Monument aux Morts.
(1852-1931). Maréchal de France. Né à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) le 12 janvier 1852, décédé à Paris 16e le 3 janvier 1931. Joseph Jacques Césaire Joffre, chef d’état-major de l’Armée en 1914, commanda les opérations lors de la retraite des envahisseurs du territoire de la Champagne, au moment de la bataille de la Marne en septembre 1914. Général en chef des Armées françaises, il fut promu maréchal de France et élu à l’Académie française en 1918. Il démissionna de la franc-maçonnerie après la guerre. Il épousa à Paris 16e, en 1905, Henriette Rosalie Penon. Le maréchal Joffre après avoir reposé deux ans aux Invalides, fut inhumé à Louveciennes, dans sa propriété privée, La Châtaigneraie, sous un temple en forme de rotonde.
 
 
Ce quartier est amené a être modifié dans les mois à venir avec la destruction des immeubles visibles sur les deux vues pour laisser la place à un complexe immobilier que le journal "L'Union" qualifie de "mini-Manhattan". A suivre donc !
 
 
 
Bld Roederer1Bld Roederer2
 
 
 
 
 
 
 
 
Retour à l'accueil