Le train arrive à Reims en 1854 sur un embranchement de la voie de Strasbourg à Paris, à partir d'Epernay. On met alors quatre heures pour rejoindre la capitale et non plus les dix-sept heures jadis nécessaires aux diligences pour effectuer le même trajet.

A la fin du XIXe siècle, la desserte par la Ferté-Milon mettra Reims à deux Heures de Paris.

L'électrification par Epernay ne se fera qu'en 1971, et on gagnera à peine trente minutes.

Il faudra attendre juin 2007 et le TGV pour que Reims soit alors à quarante minutes de Paris.

Source : "Reims il y a 100 ans en cartes postales anciennes" d'Olivier Rigaud, éditions "Patrimoines Médias".

 

 

Gare.jpg

 

Photo : Béatrice Keller

Retour à l'accueil