Le 5 décembre 1918


Le rez-de-chaussée : boiseries Louis XVI dont la base est engagée dans un tas de débris haut de 0.80 à 1 m.

Photographies du fonds Valois conservé à la BDIC (Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine) - clichés : A. Thouret

 

Il est étonnant de voir que le miroir n'est pas cassé et que les murs et les boiseries sont encore en bon état alors qu'il y a tant de gravas par terre ; sur le deuxième cliché, on peut aperçevoir deux soldats à hauteur du plancher ; peut-être que certaines pièces ont été dégagées et les gravas empilés dans ce seul salon ?

 

On peut remarquer que les bas-reliefs qui se trouvaient au dessus des portes ont disparu.

En savoir plus sur l'Hôtel Ponsardin sur le site de la CCI Reims-Epernay

 

 

Le salon du rez-de-chaussée :

 

cci-copie-1.jpg

cci2.jpgSalle principale du 1er étage, 1918 :

 

cci3.jpg

 

L'enfilade des salons du 1er étage :

 

cci4.jpg

Retour à l'accueil