La carte postale ancienne date des environs de 1906, elle appartient à Bosco Djoukanovitch ; merci à lui

 

Éléments pour une histoire de l'École Jamin :


On ne peut pas raconter en quelques lignes l'histoire d'un établissement datant de plus d'un siècle. On peut cependant citer quelques évènements, quelques dates charnières.

 

1904-1906 : construction d'un groupe scolaire comportant une école de garçons et une école de filles, premier bâtiment important construit de ce côté du boulevard Jamin (avec la Maison de Convalescence, devenue Hôpital Sébastopol). Inauguré le 15 juillet 1906 par Léon Bourgeois, ministre, sénateur de la Marne, le groupe ne s'appellera pas tout de suite Jamin, car jusque vers 1910 on dira "les écoles du quartier Bétheny" ou "Groupe Scolaire de la Place Bétheny" (ancien nom de la place Knoëri). Chacune des deux écoles comptait alors 5 classes.

1909 : le directeur de l'école de garçons, M. Hazin, avec ses collègues et des parents d'élèves, donne des statuts à une association qui existe de fait depuis 1907-1908, l'Amicale Jamin, qui regroupe enseignants, parents d'élèves, anciens élèves et amis de l'école laïque, avec pour objet principal d'être un soutien et une aide à l'école. Cette association existe toujours, avec le même engagement. Des débuts à 1988 son président était le directeur de l'école. Depuis 1988 elle est dirigée par un ancien directeur de l'école (qui est également DDEN du groupe scolaire).

 

1912 : adjonction d'un bâtiment, bâti rue de Bétheny pour abriter une école maternelle qui vient alors compléter le groupe scolaire. Le préau de l'école maternelle (actuelle salle polyvalente), sera prêté régulièrement à l'Amicale et au groupe scolaire pour y organiser des fêtes.

 

1914-1918 : après avoir été fermée au début du conflit, l'école rouvre fin 1915, sous l'impulsion de l'inspecteur primaire Octave Forsant. Seuls des volontaires y exercent. Les deux écoles sont momentanément regroupées et comportent 4 puis 5 classes. En mars 1916, après avoir été touchée par un obus allemand (les lignes ennemies étaient à 1200m de là), l'école est transférée dans les caves de champagne Mumm, où elle portera le nom de "2ème école Joffre".

 

1921 : création de cantines scolaires, grâce à des dons américains gérés par Mme Marie-Clémence Fouriaux. Jamin est choisi pour abriter l'une d'elles, ses élèves étant "intéressants".

 

1939-1945 : les écoles Jamin sont occupées par le service de santé militaire français du 11 septembre 1939 au 16 mai 1940 et servent d'hôpital complémentaire. Les élèves sont alors dispersés dans divers établissements du quartier. Fin 1943 tout le quartier est évacué à cause des bombardements. Les bâtiments sont réquisitionnés par les Allemands de juin à août 1944, puis par les Américains jusque fin 1945.

 

En 1956, c'est le fameux baby-boom. L'école maternelle s'installe dans des locaux créés rue Montesquieu. Les écoles primaires occupent les bâtiments ainsi libérés pour y installer six classes et la cantine. Le groupe scolaire entier a alors compté jusqu'à 34 classes. Le directeur de l'école de garçons obtient la création d'un terrain de sports pour l'école, rue Charlier.

 

1968 : le principe de la mixité des classes s'impose suite aux mouvements de mai-juin. Cette "gémination" ne sera reconnue et autorisée par le rectorat qu'en mai 1971. Les écoles de garçons et de filles s'appelleront alors Jamin I et Jamin II.

 

1970-1974 : plusieurs "classes de transition" du collège Prieur de la Marne sont accueillies à Jamin, dans des préfabriqués.

 

1982 : fusion des deux écoles, sous le nom d'école mixte Jamin, après la mutation du dernier directeur de Jamin II. Elles ne comptaient plus alors, ensemble, que 11 classes.

 

1986 : la cantine, qui se tenait dans la salle polyvalente, est transférée dans deux classes du bâtiment principal, suite à des suppressions de postes. La mairie de Reims en fait un véritable restaurant scolaire.

 

1988 : les locaux de l'ancienne école maternelle sont attribués à l'Amicale Jamin, par une convention d'occupation reconductible chaque année.

 

2007-2011 : rénovation totale de l'école. Inauguration par Mme Adeline HAZAN, maire de Reims, le 7 octobre 2011.

 

André Vasseur

(source : Amicale Jamin) 

 

Merci à Armand qui me signale les faits suivants :
Un hôpital complémentaire, HC n° 8, géré par le Service de Santé Militaire, fonctionne du 5 août 1914 au 2 septembre 1914 dans le groupe scolaire, boulevard Jamin. voir aussi l'HC qui fonctionnait dans l'école Carteret.

 

ecole-jamin.jpg

Retour à l'accueil