Cet autochrome de Paul Castelnau est daté du 25 mars 1917 et montre une scène de déménagement après un bombardement. Il est situé à l'angle du boulevard St-Marceaux et de la rue Henri Barbusse. Ce pâté de maisons, dont l'angle était occupé par un café, fut un des rares à n'être pas trop touché par les bombardements de la Première Guerre mondiale.

Ces maisons sont donc d'origine.

Remarquez le réseau défensif de barbelés.

 

En ce printemps 1917, les Rémois encore restés en ville sont "invités" à évacuer  en vue de la grande offensive que le général en chef Nivelle a prévu de lancer pour 16 avril 17. Cette offensive qui va de Soissons (02) à Aubérive (51) a pour but de rompre le front sur le Chemin des Dames et de dégager Reims.

 

Aujourd'hui on se souvient de cet épisode sous le nom "d'Offensive du Chemin des Dames" étant donné la tournure dramatique des évènements et des mutineries des soldats qui s'en suivront.

 

 

 

 

32-StMarceau-RA.jpg 

 

 

StMarceau.jpg

 

 

 

Photo / Montage : Béatrice Keller

 

 

Retour à l'accueil