Rue de l’ Arquebuse, -L’hôtel de messieurs les « Arquebuziers « dit "château de l'Arquebuse" en 1765 s’y trouvait. Il a été proposé à la vente au titre des biens nationaux en 10/1790. Avant 1775 c’était une allée arborée près de l’ancien jardin des Arquebusiers. Sur un état des logements des gens de guerre de 1776, la voie était portée sous le nom de rue de l'Arquébuze. En 1864, elle allait de la rue Large au boulevard des Promenades.
2 noms précédents successifs.
-1-A- Cimetière pour protestants et comédiens Situé à l’extérieur des murs à l’époque comme il était de règle. Mais il fait apparemment double emploi avec le cimetière pour Huguenots positionné sur la rue d’Ormesson actuelle. Ou y aurait-il eu 2 cimetières ? Signalons que les "Affiches de Reims" en 03/1804 indique un cimetière des Protestants proche de la porte Cérès.
-1-B- Arquebusiers, jardin des (connu en 1665) ou de l' Arquebuse. Lors d'une fête en 1687, on y édifia une statue provisoire de Louis XV. Le 27/12/1784 il y eut dans ce jardin une tentative avortée d'envol d'un ballon à air chaud (Journal de Champagne) . Il était situé prés de la rue Caqué. Le long du jardin, on trouvait une allée sans nom. En 1687,lors d'une fête, une statue de Louis XV a été édifiée temporairement dans le jardin qui a été proposé à la vente en 07/1791 au titre des biens nationaux.

[source, J-C Thuret, Rues de Reims]


arquebuse3-a.jpgarquebuse3-b.jpg

Retour à l'accueil