Cette carte n'a pas voyagé. Elle date sans doute des débuts de la guerre 14, en effet, l'immeuble du boulevard a bien reçu un obus mais le reste de la maison et celles de l'esplanade ne sont pas encore détruites.

Sur ces vues, on voit bien que, seul, le côté droit de l'immeuble de l'esplanade (actuelle place Aristide Briand) a subsisté. A gauche, à la Reconstruction, la rue Jean-Jacques Rousseaux été percée .

CPA : collection particulière

 

boulevard-paix2.jpg

Retour à l'accueil