Noël, rue [1841].

<= 49, rue des Telliers, =>41-43, boulevard Foch.
165 mètres de longueur.
Ancienne rue du Jardin-des-Plantes.

(1746-1832). Médecin. Né à Reims le 27 mai 1746, y est mort le 11 mai 1832. Nicolas Noël s’engagea dans l’armée de Washington et y fut chirurgien-major durant la Guerre d’indépendance d’Amérique, de 1776 à 1784. Il vécut dans l’intimité de La Fayette. Chargé d’une mission par le gouvernement républicain à l’armée du Nord et de l’Ouest, il dénonça à la Convention les conditions épouvantables de détention dans les prisons de Nantes ce qui lui valut d’être poursuivi par le sanguinaire Carrier. De retour à Reims, il fut nommé chirurgien-chef de l’Hôtel-Dieu où il succéda au docteur Caqué dont il devint le gendre. En 1799 il créa un jardin botanique, ouvert au public, entre les actuelles rues Noël, Talleyrand et boulevard Foch, sur l’emplacement de l’ancien cimetière de Saint-Pierre-le-Vieil. À la suite de la suppression de l’école de médecine par la Révolution, il y organisa des cours gratuits, ainsi qu’un service de santé avec visites médicales et soins à domicile. Il épousa à Reims, en 1786, Jeanne Françoise Angélique Caqué (1752-1834) et repose au Cimetière du Nord.

Source : Jean-Yves Sureau dans La Vie Rémoise

 

 

Pas de date pour cette CPA, la 15 CV Citroën a commencé à être commercialisée en 1938.

A cette époque, déjà, il y avait une agence immobilière et l'agence Richomme a résidé à cet endroit jusqu'à 2013, elle se trouve maintenant rue Diderot, entre la rue Voltaire et le boulevard de la Paix.

Maintenant, c'est l'enseigne Nouvelles Frontières qui s'est installée.

Montage photographique : Véronique Valette

 


Connaitre l'histoire de la marque Citroën

 

rue-noel.jpgrue-noel2.jpg

 

Retour à l'accueil