Après la grande Guerre et pendant la reconstruction de la ville, les commerces rémois sont "hébergés" dans des baraquements provisoires, pour leur permettre de reprendre leur activité. 

Le magasin "A la Grosse-Botte" initialement situé rue du Cadran Saint-Pierre (voir nos articles prédédents) se retrouvera donc dans un baraquement situé rue du Colonel Driant, entre les boulevards Foch et Joffre.

Aujourd'hui cette voie n'est plus ouverte à la circulation, sauf pour le tramway. Et c'est la fête foraine qui occupe les "Hautes-Promenades".

 

Driant, rue Colonel [1961].

<= boulevard Foch, => boulevard Joffre.
La dénomination proposée dès 1916 fut ajournée, il fallut attendre 1961.

(1855-1916). Écrivain. Né à Neufchâtel-sur-Aisne (Aisne) le 11 septembre 1855, tué au Bois des Caures le 22 février 1916. Émile Auguste Cyprien Driant, fit ses études au Lycée de Reims de 1865 à 1875. Il devint député nationaliste de Nancy en 1910. Le colonel Driant épousa à Paris, à Saint-Pierre de Chaillot, en 1888, la fille cadette du général Boulanger, dont il fut officier d’ordonnance. Il fut tué à la tête de ses troupes au Bois des Caures, aux premières journées de la bataille de Verdun. Il est surtout connu pour ses ouvrages d’anticipation publiés sous le pseudonyme anagrammatique de Capitaine Danrit, tels que La Guerre de demain, La Guerre en ballon, La Guerre au XXe siècle, L’Invasion noire (1894), L’Invasion jaune (1898), qui l’on fait surnommer le Jules Verne militaire.

CPA : collection Michel Thibault

 

G-Botte4-MT-copie-1.jpg

 

 

Retour à l'accueil