"...Tout à coup dans la matinée voilà un sifflement épouvantable suivi de l'éclatement au-dessus de nous si fort que toutes ensembles nous courbions le dos pendant que notre lumière s'éteint, puis c'est la chute de la maison, il semble.. nous gardions le silence de l'effroi et récitions intérieurement notre acte de contrition. Par les soupiraux entraient en quantité des matières qui obstruaient l'air avec un bruit de soufre. Bruit de chute de murailles, de pierres, d'ardoises, de vitres. Je me disais : si c'était la partie qui nous abrite nous serions tuées par le choc, ce doit être la grande aile..."

Madame Taillart (Mère Marie Emilie)

Merci à Monsieur Binninger pour son accueil.

La Grande Guerre et la Reconstruction de l'institution Notre-Dame

La chapelle après la Grande Guerre

La reconstruction de la chapelle

La Grande Guerre et la Reconstruction de l'institution Notre-Dame

Les vitraux sont posées dans les années 1933-36, ils seront soigneusement démontés par crainte des bombardement pendant la seconde guerre mondiale

Retour à l'accueil